Mésothérapie (mésolifts)

Technique initialement pratiquée dans des domaines aussi divers que la rhumatologie, la médecine du sport ou encore la médecine infectieuse, la mésothérapie a également envahi l'univers ultra sélectif de la médecine esthétique. Atténuer l'aspect peau d'orange et les troubles circulatoires, contribuer au rajeunissement cutané et prévenir la chute de cheveux, le tout en plusieurs séances d'injections médicamenteuses, tel est le principe de la mésothérapie.

En ce qui concerne le relâchement cutané, c'est le terme de mésolifting qui est employé par les professionnels. Il peut se pratiquer aussi bien sur le visage, le cou, le décolleté que sur le dos des mains. L'objectif est de nourrir le derme et stimuler la croissance cellulaire en le traitant activement, contrairement à la chirurgie esthétique qui se contente de combler les zones défaillantes de façon superficielle. "La mésothérapie redonne un véritable coup d'éclat à l'épiderme. Elle est idéale pour revitaliser la peau à l'aide de micro-injections grâce à une supplémentation servant à réparer le tissu cutané, lésé par le processus inévitable du vieillissement

Principes

Le mésolift correspond à un traitement de mésothérapie appliqué sur la peau. Le médecin réalise une série de petites injections dans la peau (très en surface) d'un mélange de vitamines, d'oligo-elements et souvent d'acide hyaluronique fluide. L'objectif est de nourrir le derme et stimuler la croissance cellulaire en le traitant activement. "La mésothérapie redonne un véritable coup d'éclat à l'épiderme.

Indications

Le mésolift est effectué pour donner un aspect moins terne à la peau, mais aussi pour la «lisser» en atténuant les ridules. Il redonne un véritable coup d'éclat à l'épiderme! De façon générale, le mésolift raffermit la peau.

Les zones les plus souvent traitées sont le visage, mais aussi le cou, le décolleté et le dos des mains.

Déroulement de la séance

Une séance dure une quinzaine de minutes durant laquelle le médecin injecte de petites doses de produit avec une seringue classique muni d'une minuscule aiguille. En général, il est recommandé d'effectuer quatre séances espacées de quinze jours chacune. L'entretien des résultats demande une séance tous les trois mois environ. La fréquence des séances dépend aussi de ce que souhaitent les patients.

Effets secondaires

Il y a de légers risques de saignements, d'hématomes, ou de marques deux à trois jours après le traitement.

Contre indications

  • femme enceinte
  • infections cutanées
  • prise d'anticoagulants

Mis à jour le 08 Nov. 2017